Coup de chaud sur les Cotes Gasconnes 2010

CG2010

Il est 07h30 quand j’arrive au stade de Fontenilles ce dimanche 27 juin pour la 7iéme édition des Côtes Gasconnes. Il fait déjà 22°c, Le club des oranges s’affaire, tout le monde est déjà sur le pont pour recevoir le flot des vététistes courageux attendus malgré la canicule annoncée. GG armé de son micro sans fil, est déjà dans son rôle d’animateur, Jérôme se prépare à l’ouverture des circuits en moto, Bruno m’accompagne aux inscriptions alors qu’Alain (Jolly Cycles) finalise l’installation de son stand et des superbes spads exposés… J’ai juste le temps de prendre un café quand Rémi me rejoint afin de démarrer au plus vite avant ce gros cagnard qui se prépare…

Le départ est comme dab, rodage dans les herbes, le long du champ avant de prendre la passerelle puis le sous-bois ombragé et  donc bien gras (et oui !) puis de monter vers le moulin par le bois des Arramons. Les choses sérieuses sont entamées, Rémi visiblement bien affuté ouvre la voie et nous rattrapons quelques bikers partis juste devant nous. Avant le moulin, nous bifurquons vers Pujaudran puis après le passage sous la quatre voies, grimpette vers le village rapidement traversé au pas de course. Enfin, nous rejoignons Bouconne au niveau de l’arbre d’Alex (point culminant, hautement symbolique) avant d’amorcer le secteur ludique du circuit3 tout en devers, relances et virages serrés. La séance dure 10 bonnes minutes de plein gaz sur ce tronçon toujours aussi joueur, le pied ! Puis direction Lasserre pour le premier ravitaillement via la grande dégringolade de la Prade dans les herbes hautes. La pause casse-croûte est, bien sûr, copieusement fournie, variée (fruits secs, paté maison, chips, fromages …  sans oubliez les fameuses crêpes, bref du lourd !). Malgré cette superbe tablée, on ne s’attarde pas et nous reprenons le circuit des 45 km, laissant à gauche celui des 73 km (une prochaine fois surement…)

Un peu de bitume et c’est Mérenvielle avant une succession de pistes forestières, sous-bois et de petites routes qui nous ramènent vers le château d’eau au dessus de Pujaudran. Il est maintenant 10H00 à la pendule et ça chauffe grave sur les casques ! Nous basculons alors sur le circuit court et familial sur lequel nous retrouvons de nombreux enfants accompagnés de leurs parents qui suivent … Une dernière remontée en bordure d’un champ fauché et c’est le second ravitaillement de Lias, plus fréquenté que le premier mais tout aussi bien achalandé. On se gave, on prend des forces, je surprends alors GG en train de gouter les crêpes (voir photo ci-dessous), puis nous reprenons la trace pour le dernier tronçon toujours sous un ciel tout bleu juste jauni par ce soleil de plomb !

Du Tupe d’Empons, direction Goudourveille à travers champs, pistes et encore sous-bois avec toujours en toile de fond ces panoramas vallonnés gersois superbes. C’est ensuite la boucle sur Blanquefort avant de retrouver le succulent single plongeant sur la Tuilerie. Une petite louche de bitume avant la dernière difficulté vers la Miraclette … pour en terminer avec le dernier monotrace qui nous ramène en lisière du champ avec en point de mire tout au fond : le stade, c’est la dernière ligne droite. L’odeur des saucisses est stimulante et annonciatrice d’une pitance salutaire. On y est, 50 km plus tard, séchés, impatients de descendre une première mousse toute fraiche et plus si affinité… Merci à Rémi de m’avoir attendu en haut de pas mal de bosses et chapeau aux «pros» du club de Fontenilles dont le balisage, l’organisation, la gentillesse des bénévoles ont comme toujours permis d’assurer ce grand moment de VTT et de convivialité. A l’an prochain surement !

IMG_7280 IMG_7281 IMG_7286 IMG_7290

IMG_7294 IMG_7298 IMG_7310 IMG_7314

IMG_7291 IMG_7320 IMG_7322 IMG_7325

l’album photos complet La Trace GPS (format GPX) La vidéo du raid
Pour marque-pages : Permaliens.

10 Commentaires

  1. Magnifique rando, vallonné à souhait sous un soleil de plomb ! Vous avez eu raison de commencer plus tôt car ça a bouillonné sévère sous les casques. Heureusement que les crêpes et les rafraichissements nous attendaient lors des ravitaillements.

    A bientôt sur les routes et en attendant vivement que tu mettes en ligne la vidéo de cette rando

  2. C’est clair super randos.Moi au départ petit pépin ma chaine enfin un maillon est tous tordus merci merci au petit jeune mécano de Jolis cycle pour la réparation.Ensuite je fais partis des malchanceux qui ce sont trompes de chemin au départ suite a un petit soucis.Merci Bruno d avoir remis le bon balisage.Résultats 30mn de perdus.Ensuite super juste la chaleur qui m as fais fondre.Et la vers la fin pff!!!!! crevaison.Entre les moustics qui me bouffent et ma pompe qui ne gonfle pas je crois que je vais craquer.Allez ce n’est pas grave vue que je me suis éclaté .Super ravitos et super parcours vivement l’année prochaine.Un grand merci a Alain le type au Treck avec qui j’ai roulé une bonne partie.A propos Gilou et Bruno je vous est croisé au départ mais vue ma timidité je n’ai pas osé vous saluer

  3. Dommage Poulou 😉
    c’est avec grand plaisir que j’aurai fait ta connaissance …
    la prochaine ?
    c’est vrai qu’elle était tip top cette rando malgré ce cagnard !
    Gilles

  4. Poulou dommage c’était l’occasion de faire connaissance, je suis passé devant ton vélo avec Antoine qui s’occupait de ton dérailleur. Pour le balisage au départ du stade toutes nos excuses, cela fait 7 ans que le départ emprunte cette ligne droite et c’est la première fois que cela arrive.
    Toutes les photos à venir sur ce lien: http://fontenillesvtt.fr/wp/?page_id=615
    A +
    bruno

  5. belle journée en effet !
    j’ai trouvé le parcours (26km) beaucoup plus difficile que l’an dernier avec beaucoup de rider à pied dans les côtes 🙂 (bon c’est vrai l’an dernier j’ai fait la rando en bitwin (non ce n’est pas une plaisanterie lol))

    je fais parti de ceux qui sont partis tôt , et je n’ai pas vu l’embranchement à droite au départ, donc bon je voulais faire le 45 km mais finalement heureusement car le 26 km ce n’était pas de la tarte !

    en tout cas on en a pris plein les yeux avec de superbes paysages , vive l’été, vive la rando !!

  6. Bonne rando en effet, finalement assez dure, avec la chaleur !

    Effectivement, on se rend compte que l’on doit encore progresser pour être prêt pour le Roc en octobre, il y aura quand même 600 m de dénivellé supplémentaire pour la même distance, déjà qu’on a pas arrêté de monter à Fontenille !

    Bravo pour la vidéo, mais la prochaine fois, il faudra me passer le matériel, on ne te vois jamais !

  7. Oui Remi,
    La prochaine fois, on permute les casques, facile à faire encore faut-il y penser …
    Et puis, faut que je passe devant plus souvent et ça c’est moins évident mais motivant tout de même , je dois avouer 😉
    bon, faut s’y entrainer pour le ROC en octobre ….

  8. Pourtant la permut de casque on l’a bien faite sur le trajet TLS/Gruissan. Quand à la prépa du roc , je vous propose de se lancer sur le 73km des CG d’ici à début septembre il suffit de trouver un créneau en partant de bonne heure un matin.On doit pouvoir torcher cette distance en moins de 6h.
    A+

  9. Ok si les ravitaillos sont aussi présents… , lasserren, lias, les crépes et tout et tout
    avec la mousse à l’arrivée , Ok bruno ? 😉

  10. moi aussi je suis partant vus que je le prépare.Ok pour les crêpes et autre bonne chose.Pour la mousse la machine a bière et a la maison et un fut au frigos lol!!
    nico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.