Des vaches et des toubibs en forêt !

Les éditions du vert luisant se suivent et ne se ressemblent pas toujours ! Il est vrai que l’arrosage quasi ininterrompu depuis deux semaines a particulièrement changé la donne cette année…
Qu’à cela ne tienne, malgré d’importantes défections avec pas mal de convalescents… nous présentons deux équipes originales avec « opération bouconne » , des chir disjonctés habillés par Marco, et un troupeau de « vaches à led » normandes coachées par Stéphane. Arrivés une bonne heure sur place, c’est le traditionnel apéro avec une table bien remplie. Nous avons la bonne surprise d’accueillir Bruno à cette occasion qui a senti l’odeur du tpunch coulant à flots ce samedi soir à Lasserre ! Bon après pizza, harengs saur martiniquais, charcutaille, rhum et autres grignotages, place aux déguisements dans une ambiance surchauffée.

Déjà 20h10, vite, nous voilà en pré grille pour le départ, les toubibs précédent les vaches de 2 minutes, GO ! Alain aux commandes du roadbook, ma pomme et marc aux compteurs, nous prenons nos marques. Rapidement les vaches nous rejoignent et c’est ensemble que nous gravissons ( à pied) la fameuse côte transformée en patinoire gadouilleuse… En haut les vaches s’affolent et nous nous retrouvons seuls dans la nuit. Ouf, à la traversée du bitume, elles sont bien là , paisibles en bordure d’un champ, elles nous attendent 😉 C’est en troupeau de 11 riders que nous entamons l’entrée dans Bouconne. Ha, ça glisse grave, bien imbibé (le terrain) et en partant dans le dernier tiers, les traces sont usinées et piégeuses. Nous enchainons les diapos jusqu’au premier ravito. Sans trop nous refroidir, c’est repartit pour d’énergivores tournicotis du coté de Single land, le bac à sable d’Yves. Le terrain est extrêmement meuble et nous laissons pas mal d’énergie dans ces virolos qui n’en finissent pas. Bien sûr, c’est sans compter sur les autres équipes que nous croisons, recroissons et les soucis de roue arrière à plat de Stéphane…

A mi-parcours, nous frisons un long moment de solitude et de doute ; Stéphane décide de passer sa roue en chambre à air, Jules annonce avoir perdu son portable en forêt et Guillaume, notre navigateur émérite, ne comprends plus le roadbook… A coup de chambrage, de tentative de géolocation du portable et quelques démonte-pneus plus tard, nous repartons franchement refroidis … ca revire encore et toujours, les premières lampes s’éteignent, batteries à plat. C’est alors que lors du deuxième ravito, après quelques vins chauds, nous décidons un retour direct à l’écurie compte tenu du timing et du reste … Depuis la piste, nous retrouvons rapidement le bitume et la route vers Lasserre. Nos montures au repos, un brin de toilette, nous filons vers la soupe au fromage et la fameuse troisième mi-temps réparatrice. Nous finirons tard dans la nuit… Merci aux copains de jeux pour cette édition VL bien physique, bravo à Marc et Steph pour les costumes, Guillaume, Alain aux roabooks, Marc et Laurent, les nouveaux sans oublier la météo pour la chorégraphie et l’orga pour tout le reste comme dab !

 

Collective Vttescapade à Sainte …Foie

A l’initiative d’Yvan, nous nous retrouvons ce dimanche matin tout proche de Sainte Foy de Peyrolière pour une matinée VTT… 8h, le parking est plein à Ricard, 10 riders s’affairent déjà dans la bonne humeur et quelques retrouvailles bien sympathiques : Renaud le retour, féfé, Marc, sans compter la joyeuse troupe : Nico, Bruno, Quentin, Jules, Ivan et votre serviteur.  8h30, Go en direction de Rieumes à travers singles et sentiers ombragés. Si les VTTAE sont aux avant postes, les djeuns ne sont pas en reste et ouvrent le plus souvent la voie.  Sur un tracé harchi sec, nous basculons dans la bois de Rieumes avant de virer plein nord du coté de Plagnole. Après une longue transition bitumeuse, enfin, les sous bois de la forêt de Lahage nous permettent de retrouver ces fameux sentiers accidentés et joueurs. Les singles ludiques s’enchainent jusqu’à la belle cascade d’Alain sans dégâts heureusement.  Laissant Marc et féfé pour un retour prématuré à l’écurie pour cause de casse technique, nous finirons la ballade en contournement sur Beaufort pour encore de belles régalades en sous bois, Jules en guide local de service. C’est l’heure de se rentrer pour le ravito promis par notre hôte du jour. Les montures sont vites rangées et on passe à table et quelle table ( voir photos). Entre les lobes de foie gras, la terrine de Chevreuil, saucisson , figues confites .. rien ne manque coté solide sachant que coté liquide, ya aussi ce qu’il faut ! Bravo la troupe pour cette matinée fort sympa clôturée par un ravito XXL signé Ivan . Pour les stats : 42 km, 600m de D+ et … 4 quilles (au moins) , 2 lobes monstrueux, une terrine, x saucissons, plein de figues , un max de bonne humeur et de fous rires … 😉  Merci Yvan , on reviendra !

Bouconnade à la sauce SingleLand

Météo printanière pour cette bouconnade dominicale inspirée par Nico …  9h, Pujaudran, Les habitués sont là ou presque … (Yann, Alain, Bruno, Sylvain, Didier et votre serviteur). Mais ou est donc Nico ce matin ? Visiblement cloué au lit, on ne le verra pas, dommage ! Sur la trace singleland V3 d’Yves, c’est partit via la monotrace de l’autant, ça commence fun, les organismes sont déjà chauds, impec ! Puis les tournicotages en règle s’enchainent histoire de bien damer ces fameux sentiers tout neufs. Mais il avait picolé quoi Yves quand il a tracé ces singles de ouf ? Ca vire et revire sans arrêt, c’est fun mais bien énergivore entre arbustes, troncs d’arbres et les lits de feuilles qui camouflent la trace toute fraiche. Comme prévenu, des obstacles sont parfois au rendez vous et du coup un peu de ménage s’impose … Pire, sur un tronçon de transition, c’est jardinage obligatoire, les forestiers ont dévastés une parcelle dont les troncs couchés en vrac imposent le portage sur plus de 300 m. On lâche les virelos pour redescendre vers Saint Louis avant le fameux lac sur du plus classique mais tout aussi ludique. La matinée bien entamée, nous décidons alors avec Sylvain d’écourter notre ride étant attendus vers midi alors que le reste de la troupe repart derrière Yann calé sur son GPS.. Tchao, tchao les copains, merci pour la ballade dominicale bien sympathique et à très vite !

Belle collective en Single Land !

Nous profitons de ce petit redoux des températures pour répondre à l’invitation d’Yves pour une escapade guidée de son fameux tracé « Single Land » sur les hauteurs de Bouconne. Rdv 8h30 sur Pujaudran devant un bon café chaud avant d’attaquer les choses sérieuses … Si la team vttescapade n’est pas mal représentée, c’est sans compter sur les potes habituels des maillons et CPRS qui ont également répondus à l’appel. Bref, on compte pas moins de 18 riders ce matin pour cette belle régalade en forêt ! 9h, nous décollons, direction le village vite traversé, afin d’enquiller le sentier de transition, histoire de chauffer les bestiaux et retrouver l’origine de la trace sur nos GPS …

Par une météo idéale, le cordon des riders s’allonge dés que nous attaquons les premiers tournicotis. Ca vire, revire entre les arbres sur les feuilles, l’humus, il faut sans cesse relancer, jouer des épaules, quel bonheur ! Y a qu’à voir cette banane qui se lit sur tous les visages ! Sans trop traîner, nous enchaînons encore transitions et relances pendant un paquet de bornes qu’on avale à coup de pédales ! Déjà la fin de la première jonction, c’est une belle dévalade, histoire de décontracter les jambes et prendre un peu d’air. Trêve de fun, tout en appuis, nous retrouvons ces fameux singles dessinés par notre guide. On sent par là, le râteau qui a gratté et la recherche de la trajectoire affinée, c’est presque de l’art, tellement on se régale ! De singles en monotraces, nous voilà déjà au parking Saint Louis avant de basculer sur des sentiers plus connus. Après le classique tour du lac, nous marquons une pause « bucheron » avant la classique photo de famille. La partie basse de la forêt sera avalée rapidement sur ces monotraces ultra sèches. Encore quelques arabesques puis c’est la remontée via le canyon. Le cordon est nettement étiré alors, certains riders marquants quelques signes de fatigue.  Qu’à cela ne tienne, à quelques exceptions pressées par le temps, nous retrouvons la bande originale du départ pour le ravito final comme promis. Sur la table, on annonce : Saucisson, boudin, chips … arrosés de mousses et tpunch …

Bravo et merci toute la bande pour le partage de cette belle matinée de VTT dans une super ambiance. On se serait cru en rando, manquait juste les ravitos en forêt ! Chapeau Yves pour l’orga et surtout le tracé qui a fait l’unanimité de la matinée. A très vite sur les sentiers.