Cordiolo aux couleurs automnales

Par une météo particulièrement clémente, ce jeudi 17 novembre, nous pouvons enfin envisager une virée d’aprem VTT en pays Cordais. basé sur une remake de la Cordiolo version 2005. Le parcours s’annonce physique, coloré  et quelque peu ambitieux coté timing, le soleil se couchant bien tôt en cette saison. Nous décollons de Toulouse vers midi pour atteindre Marnaves et la maison familiale vers 13h15. Après les préparatifs des spads, le picnic, la logistique et un petit café pris en famille, nous démarrons enfin, il est 14h00…

Accompagné de Rémi (sur Canyon Nerve d’adoption), Christophe et Bruno, nous partons sur l’ascension du Château de la Prune qui domine la vallée. le terrain est sec, roulant mais bien pentu pour ce début de parcours pour nos organismes froids et encore en pleine digestion… 3km et 350 m de D+ ardu plus tard, nous voila sur la plateau en direction de Roussayrolles. Entre chemins empierrés puis forestiers en sous bois, nous découvrons une nature changeante, paisible avec les colorations de saison. Du dolmen de Vaour pour la pose photo, nous filons par le GR vers le splendide village du même nom que nous traversons rapidement. Il est déjà 15h30 pour à peine 13km de roulage … La trace nous entraine ensuite dans des enchainements de pistes et chemins ludiques aux reliefs variés. Après quelques raidillons forestiers, au beau milieu des vignes colorées du Gaillacois, nous plongeons vers Itzac  (voir vidéo), encore un village joliment conservé dans l’authenticité des lieux. L’heure tourne, le soleil baisse … et toujours dans une nature bucolique, nous rejoignons Amarens. Fidèle au GR36 et à quelques jardinages de circonstances, nous découvrons Cordes sur ciel, majestueux, remplissant brusquement le paysage devant nous. Vient ensuite la dégringolade vers « les Cabannes » avec en toile de fond la cité médiévale qui semble ne plus nous quitter…

Il est 17h15 et le soleil est déjà caché quand nous entamons la dernière partie du périple en direction de Vindrac pour les fameuses dunes rouges. Ca roule fort sur le bitume pour tenter de rentrer avant la nuit noire. Encore une ou deux bosses et c’est enfin les fameuses dunes dans une ambiance diurne des plus surprenantes. Nous devinons à peine la trace rouge qui nous entraine entre canyons et dunes sur un relief bien particulier et ludique à souhaits. Cela rappelle SlickRock de Moab avec le grip et les petits points blancs en moins ! magnifique, trop court … C’est déjà Maraval et les derniers kilomètres dans la pénombre telle l’ambiance du vert luisant mais cette fois sans roadbook et surtout sans l’éclairage qui va bien. Bruno trace devant, nous suivons derrière pour retrouver enfin Marnaves et la voiture dans le noir complet, il est 18h00.

C’est à la frontale que nous nous activons pour remballer le matos et reprendre la route vers nos chaumières. De l’avis de tous, un superbe parcours varié, physique dans un cadre haut en couleurs, des plus magnifiques ! Au final 45 km, 1100 m de D+ pour 3h15 de roulage. A refaire aux beaux jours lors d’une journée un peu plus longue …


Devant la maison de la tante à Marnaves

La galerie Photo complète La video La Trace GPS
Pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

    Exception thrown

    Make sure you are passing in the correct parameters