Sous le cagnard à Carla-Bayle !

Ce dimanche, filons en Ariège pour la traditionnelle rando Arize-Lèze dans sa 5iéme édition et première pour moi. La départ est prévu depuis le village de Carla-Bayle a une petite heure de la maison. Après l’invitation de Jean de venir partager cet événement Ariégeois histoire de mieux connaitre son terrain de jeu, je lance tardivement la planif et du coup Renaud m’accompagne, suivent Didier,Yann et Alain qui après quelques hésitations décident d’emboîter le pas sur le grand circuit.

7h45 en direct du parking du gymnase de Carla, inscriptions et café matinal bouclés, nous retrouvons Jean et son superbe Levo pour les derniers préparatifs d’avant départ. Dans une température encore agréable, nous décollons de Carla et saluons au passage l’arrivée du reste de la team Vttescapade qui nous rattrapera surement assez vite ! Le village étant bien perché, nous plongeons sur les premiers sentiers à la conquète d’un parcours annoncé bossu. Même si le terrain est archi sec voire cassant, Jean surpris par un large trou boueux resté à l’ombre nous rappelle qu’il est facile et rapide d’aller au tas en quelques secondes (heureusement sans bobos). Nous progressons rapidement alternant petites portions bitumeuses et larges pistes à la découverte de superbes vallons avec en arrière plan la découpe d’une chaîne des Pyrénées quelque peu embrumée.

Bien en rythme et après la montée de la bourgère, à Rebaillou, Jean ouvrant la voie sur son Levo, nous attaquons la longue ascension vers le Dolmen de Seignas alternant bitume, larges pistes et pour finir champs de cailloux énergivores du Plantaurel. Au dolmen, si l’équipe au complet se retrouve pour la photo en haut du gros cailloux, nous poursuivons en balcon sur les crêtes pour une séquence bien sympa malgré toujours ces pierrés qui exigent une vigilance de tous les instants. Laissant à mi parcours nos copains décidés sur le grand parcours, nous basculons sur une belle dévalade technique, boisée, fort sympathique jusqu’à Montfa ou le ravito est installé ! Après un bon quart d’heure de pause sucré-salé, histoire de recharger les organismes, ça repart sous un cagnard maintenant bien là. Heureusement, la trace prends des couleurs différentes, en partie ombragée et moins cassante. Nos ondulations se poursuivent alors dans des paysages plus classiques en alternance de petites portions de routes, de pistes particulièrement éprouvantes et quelques phases descendantes bien agréables. Alors que l’écurie se rapproche, une crevaison de mon pneu arrière nous force à la pause technique avant d’entamer le final de la rando.

Encore une séquence sévère sur une portion de tôle ondulée marquée de sabots de vaches avant de basculer sur le dernier vallon pour remonter vers le village tout la haut. Il est plus de midi, ça tape grave sur les casques et les derniers hectomètres sur le bitume semblent interminables. Enfin, voilà le parking et la banderole d’arrivée ou nous attends le pointage.  Nos montures au repos, c’est d’abord autour d’une mousse bien fraîche suivi du repas réparateur que nous nous retrouvons pour partager encore ces derniers bons moments.  Bravo l’organisation pour la découverte même si du single plus tournicotant nous a un peu manqué sur ce tracé particulièrement exigeant. Merci à mes camarades de rando pour cette matinée bien sympa. Désolé aux copains du 50km arrivés plus tardivement et que nous n’avons pas pu attendre pour partager leur impressions. 

      

      

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Apparemment je suis bien content d’être là (cf photo).

    Gilles, il manque la photo de famille avec toi! Tu nous l’ajoutes ?

  2. LA star est visible sous plani mais si tu insiste … je vais voir ça 😉 !

    Des avis et retours sur votre boucle supplémentaire ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.