Slickrock Bike Trail

 

dlickrock-gilou.jpg

Quand on attends un événement pendant longtemps, il arrive qu’on soit déçu lorsque celui-ci se réalise. Je vous rassure de suite, rider SlickRock Bike Trail ne m’a pas, mais alors vraiment pas déçu… ce serait même plutôt le contraire !

Arrivé tôt vers 7h00, il y a déjà des voitures sur le parking lorsque je démarre chargé de mes 3 litres d’eau et mon barda vidéo/photos. Après l’inscription sur la feuille au départ du circuit, je me lance sur le Rocky Moutain de loc à la recherche des fameux points blancs peints sur la roche. D’entrée de jeu, le grip est fabuleux et le coté ludique de la virée monte d’un cran. Puis les choses sérieuses commencent avec de belles bosses courtes mais bien raides qui alternent avec de longs toboggans descendants avec virages relevés à souhaits. C’est comme cela pendant 10 bon miles soit 16 kilomètres avec des relances permanentes sur ces fameux rochers « sandstone » si particuliers. Heureusement, régulièrement quelques bancs de sables et les « points of views » viennent marquer des pauses bien appréciées. Quoiqu’il en soit, il faut immortaliser ces moments magiques. Des panoramas à couper le souffle (souffle déjà bien entamé par le relief et la chaleur) surplombant la petite ville de Moab qui ressemble d’en haut à un oasis au milieu de montagnes sans oublier la vue sur le Colorado qui serpente entre les canyons… Bref,  « rider » dans un tel espace est difficilement imaginable tant qu’on n’y est pas réellement! Je termine le périple (à court d’eau) par la boucle practice après 2h20 et quelques 600 m de D+ plutôt bien énergivores. Rien de très impressionnant, me diriez-vous… Alors, jetez un oeil sur l’album photos et sur la compil vidéo !

cliquez sur les photos pour zoomer

img_5637 img_5646 img_5655 img_5665 IMG_5650

<topo/ trace GPS du circuit mythique>

Pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Les photos parlent d’elles mêmes. Des paysages à couper le souffle ! C’est pour ça que c’est dur. Cela doit être une superbe experience. Bravo et merci pour ces images (vivement le film et le reste des photos)

  2. bravo gilou
    le nirvana atteint
    j’imagine que la chaleur est
    terrible meme a 7h

  3. oui , vraiment le nirvana, le mot n’est pas trop fort !
    pour la chaleur, 30°C à 7h du mat, j’avoue que c’est raide mais quand on aime … on boit (de l’eau dans la journée et de la super bière locale le soir pour se remettre) 😉

  4. Cet écrin de verdure au milieu des canyons… tout simplement grandiose, Gilles !
    Merci de prendre du temps pour les clichés et surtout pour les récits de cette aventure au paradis des bikers !

  5. merci pour vos comm. je suis actuellement sur san francisco ou mon periple se termine demain dans l,ouest us. derniere sortie bike ce jour sur sausalito et le golden gate bridge.
    photos et recits des mon retour car pc portable hs depuis 5 jours…
    see you soon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.