C’est aussi la rentrée dans la Clape !

Après plusieurs jours de fermeture de la Clape pour cause de risques d’incendie, ce matin, le vent a tourné et enfin, je retrouve mon terrain de jeu favori…8h00 ce lundi matin, le ciel tout bleu annonce une matinée parfaite. C’est parti pour un tour « top singles ». 

En montée vers la Bédarde, les premiers km sur bitume mettent dans l’ambiance. Je retrouve rapidement les vignes avant de bifurquer en plongée vers les Abattuts. Sur un terrain archi sec, je retrouve les cailloux si caractéristiques et énergivores. En limite de la passe de l’Obre, j’enquille les premiers singles pour une séquence ludique en retour vers le secteur de Gaité. Du pur bonheur que j’avais presque oublié depuis mes derniers tours de roue dans le coin en juin dernier… Sans temps mort, j’enchaîne les monotraces entre racines et ornières des pins maritimes qui ont bien souffert cet été. C’est déjà le devers de la Goutine puis les descentes des graviers avant de basculer vers la Capoulade.  La descente en sous bois est toujours aussi sympa avec ses toboggans et ses renvois entre les pins. En plongée vers le lac, la remontée vers le massif se mérite sur la piste rugueuse où les portions lisses sont rares. De retour sur les Chevriers, le contournement du Peyral sur les singles en sous bois me ramène sur le Bouis et les dernières séquences rapides. Dans le final, pas d’économie de batterie et en mode turbo, j’attaque le trou de Marrou pour un retour sur Tintaine à donf. Une dernière remontée sur le Planal de la Passe avant de retrouver la Garrigue et le retour plongeant sur les Ayguades.

Après 2 heures non stop et 43km de tournicotage, je retrouve l’écurie, belle rentrée 😉 !

        

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.