Sur la trace de la Pratgestoise

Comme à mon habitude lors de récents séjours sur Narbonne, je contacte quelques jours avant la communauté des SingleQuest toujours partante pour un ride local. Pour ce dimanche matin, Sylvain et Christophe me propose une sympathique virée dans la Clape du côté de Gruissan. Malheureusement, c’est sans compter sur l’arrêté d’interdiction d’accès au massif  publié tardivement le samedi soir par la Préfecture qui forcément est venu perturber notre planif… Sans tergiverser, Sylvain et Christophe me suggère alors un remake de la Pratgestoise 2018, rando à laquelle je n’avais pas pu participer pour cause de Roc Trespouzien. L’occasion est effectivement trop belle et sans hésiter une seconde, le rendez-vous est pris de bonne heure pour en découdre avec cette fameuse trace.

Dimanche matin, il est 7h15 du coté de Prat de Cest sur la RN quand je retrouve mes guides locaux : Sylvain et Christophe. Sans attendre que la chaleur s’installe pour la journée, nous traversons rapidement le village avant de basculer de l’autre côté de l’autoroute et d’attaquer les choses sérieuses. La pinède nous happe d’entrée de jeu dans une succession de monotraces montantes puis descendantes, histoire de donner le ton de ce qui nous attends ! Même si le massif n’est pas immense, les sentiers s’enchaînent dans ce dédale de singles, superbement dessinés par les traceurs de la Pratgestoise. Les passages ludico-techniques se succèdent inexorablement de bosses en bosses entre les racines des pins maritimes qui en ont vu d’autres.  Marqué par quelques marches, nous alternons de belles dégringolades raides et rapides, tournicotant entre les pins et la garrigue remplie de senteurs méditerranéennes. Bercés sur ces singles sinueux qui remontent régulièrement en balcon sur les crêtes, nous profitons à fond de ces moments magiques qu’imposent ces changements de rythme et les superbes pauses obligatoires en face des étangs, de la pinède, de Bages ou encore de Narbonne dans des panoramas XXL.

Même avec une altitude max de l’ordre de 104 m, nous cumulerons quand même, au final,  plus de 900 m de D+ sur les 35km d’un tracé mariant subtilement à la fois l’intense, le technique et le ludique.
Bravo à mes guides locaux : Sylvain et Christophe pour cette belle matinée ! Tout était impec, un guidage efficace dans la bonne humeur habituelle communicatrice comme vous savez en faire un superbe moment de VTT.  Alain J

   
   
   

La trace du parcours 

Pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Voilà une trace que j’aurai plaisir à découvrir ! Merci pour le CR Gilles.

  2. La trace est à venir … C’est Alain qu’il faut remercier pour le CR, j’ai juste mis à la sauce Vttescapade.

  3. Bon bin merci à tous les deux…ça fait toujours rêver ceux qui n’ont pu participer !

  4. Salut Serge, en même temps, c’est aussi le but du site Vttescapade : « partager et donner envie… » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.