Vert Luisant – 20ième édition !

Le VL 2021 revient en force cette année après une année 2020 exceptionnellement off cause Covid 🙁 Une fois n’est pas coutume, cette année c’est à partir du Centre de loisirs de Bouconne que la rando s’organise. Exit Lasserre et sa montée infernale, ce sera directos dans la forêt que ce soit pour le départ, l’arrivée et bien entendu la troisième mi-temps tant attendue … Il est 18h00 et déjà le parking circulaire du centre de loisirs se remplit à vue d’œil alors que la nuit s’installe tranquillement. Je retrouve, comme dab, Yves à l’accueil après avoir montré patte blanche (Pass sanitaire oblige) et récupéré les fameux roadbooks auprès de l’organisation alors que les copains arrivent bien vite cette année excepté Steph mais on le connait, il va débouler en vélo direct !

Entre une part de quiche, un Tpunch  et un rouleau de scotch, les roadbooks sont rapidement pliés avec le premier roadbook numérique sur smartphone (By Renaud), il faut bien ça pour la 20ième édition du VL ! Si l’apéro laisse place aux préparatifs  des montures, lumières et installations diverses, l’heure du départ arrive bien vite juste derrière les Negrette MTb, la team d’Eric.

19h42, Go, Alain, Stéph qui nous a rejoint in extremis puis Renaud sont aux guidages, Galipo s’essaye non sans mal au compteur, j’innove également au compteur version GPS alors que Nico, et Quentin ferment la marche des Pass partout.

On déroule les diapos comme dab avec à chaque stop un savant calcul pour additionner et annoncer la distance prochaine à venir. Si Galipo et son compteur non étalonné sont à la rue, heureusement Gilou et surtout Garmin veillent !  Quelques soucis d’éclairages vites réglés et les diapos s’enchainent dans la pénombre alors que les lucioles envahissent la forêt dans un ballet de VTT qui se croisent, se recroisent … L’appel du vin chaud sonne vers le km 10 dans un stand ravito noir de monde … On prendra bien 20 minutes pour se réchauffer (et boire)… C’est déjà repartit, le groupe est bien au complet, ouf ! Après une trentaine de diapos, nous retrouvons … (encore) le stand du vin chaud dans une belle ambiance de boite de nuit à ciel ouvert. Allez, il ne nous reste que 6 bornes pour rejoindre l’écurie et la soupe ! Le trajet se densifie alors avec de nombreux groupes qui bouchonnent aux intersections. Voilà le secteur du télégraphe, sa descente infernale et les dernières bifurcations originales en contournement de la base de loisirs. Sur un long single bien tordu, tout le monde se retrouve en enfilade à la recherche de la dernière bosse vers l’arrivée. Allez, un dernier effort, on grille quelques groupes hésitants au passage et nous voilà  au niveau de la base de loisirs, ça sent l’écurie !

Encore quelques hectomètres et après un ultime pointage, nos montures au repos, il est grand temps d’entamer la troisième mi-temps. Rapide passage aux stands et nous investissons la salle, réquisitionnons la dernière table du fond qui se garnie brusquement de breuvages, victuailles en tout genre… Entre une soupe à l’oignon, pâté, Tpunch, crêpes…. La soirée se terminera un peu plus tard en attendant vainement les Negrettes MTB invisibles en cette fin de soirée, mais où sont-ils donc ?

Minuit, il est grand temps d’aller se coucher, l’heure où les Negrettes MTB arrivent enfin à cause de quelques sentiers récalcitrants sur le parcours A. Merci au passage à Yves d’avoir sauvé les copains d’une belle nuit sous les étoiles !  Merci Cornebarrieu VTT pour l’orga au top, l’ambiance du VL retrouvé , les copains pour le partage de cette belle soirée et … à l’année prochaine, le rdv est déjà pris !

    

 

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Super de revivre ça ! Bravo Gilles !

  2. avatar
    Cyril DORNER (Ex-biclou sauvage)

    Bravo les copains !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.