Escapade en Sierra de Guara

Jour 1 : Direction Arcusa
Après avoir chargé les vélos, le team est au complet, direction l’Espagne via Bossost après quelques arrêts, Rhum, Gasoil,et avoir traversé de nuit les gorges de Ventimillo nous arrivons à Arcusa vers 21h après 300km et 4h de route serpentée. Après un repas soupe froide dit Gaspacho local, pates et ragout puis choux glacé, débarquement des vélos et au lit vers 23h.

Jour 2 : Dans les roches du Canyon de Mascun Rodellar.
Réveil prévu à 7h30 pour la plus grosse journée du week end. Bon, l’heure du réveil est respectée mais avec le petit déjeuner, les remplissages de bidons avec les différentes potions magiques pour les plus faibles (Bruno & Rémi), les essais de montage de pneus en dernière minute et les 15km de voiture pour rejoindre le départ de la trace fournie par notre hôte du gite (Pierre), c’est vers 10h que nous démarrons de Las Bellostas. Le ciel est couvert ce matin, et nous attaquons rapidement par une piste, avec alternance de raidillons et de descentes rapides. Nous arrivons sur les premiers villages abandonnés, seules quelques vaches nous regardent passer à Bagüeste. Le terrain devient de plus en plus rocailleux, et Bruno se fait une joie de pouvoir tester enfin son Canyon dans un vrai canyon !

Les montées sont de plus en plus techniques et il est difficile de ne pas pousser le vélo de temps en temps,encouragés par les troupeaux de moutons et quelques randonneurs surpris de nous croiser. Les paysages des falaises s’ouvrent devant nous. Nous attaquons la descente du canyon de Mascun ou les rochers sont bien présents… Les passages très techniques s’enchainent, avec toujours ces p…….. de rochers et les épingles super serrées ! le tout avec 250m d’a pic à certains endroits, cela nous incite parfois a descendre de vélo. Mais le paysage vaut bien tout ces efforts, des aiguilles rocheuses, des arches, on se croirait au Colorado ! Après cette descente magnifique (mais un peu éprouvante). Nous voici dans le lit à sec du rio, entouré de falaises, et oui, il va bien falloir remonter ! Nous voici parti pour 1/2h de portage, le vélo sur le dos, dans les marches. Arrivés en haut, nous en profitons pour pique-niquer, avec les vautours qui tournent autour dans le ciel, prêts à se jeter sur nous à la moindre défaillance…

Il est déjà temps de reprendre la route et de retrouver nos fameux rochers qui nous ont tant manqués. Quelques séances de poussage, mais dans l’ensemble nous parvenons à franchir les obstacles tant bien que mal et avec brio. Nous quittons Nasaerre par une grande piste roulante et descendante : enfin nous roulons à plus de 8km/h. Chris en profite pour jouer les bucherons avec sa roue arrière sans casser le rayon. Nous remontons ensuite par les lacets de la piste pour regagner le village de départ. Au compteur 36 km, 1255 de D+ avec 7h sur le terrain, ça ne parait pas mais avec les rochers ça compte double !

Retour à Arcusa, la douche est grandement appréciée de tous avant le pichet de Sangria pour se désaltérer puis le punch pour trinquer à cette fabuleuse journée avant la méga paëlla de Pierre, au lit à 22h le week.end n’est pas fini.

Jour 3 : Cap à l’est vers Casteron de  Sobrarde
Départ courbaturés à 9h, toujours motivés pour une trace sportive de 27km avec 800 m de D+ (mais avec les cailloux ça compte double  dit encore Rémi), un peu de bitume pour sortir d’Arcusa puis une piste qui traverse un paysage Lunaire en montée. Nous poursuivons le GR vers Castejon avec une méga descente en single avec quelques marches, nous sommes à bloc les freins chauffent. Nous descendons dans un mini canyon c’est superbe (voir la photo de groupe), puis nous traversons une ferme en arrivant à Castejon. C’est ensuite la remontée par une piste qui parfois est en balcon et domine la vallée d’Ainsa, puis à nouveaux plusieurs singles, dans les cailloux, sur des dalles ou bien sur un tapis d’épines de pin c’est super varié.

Le tracé se poursuit après avoir traversés les cabanes de Linès, le rythme est bon même si la moyenne de roulage indique 9km/h. Nous finissons par un monotrace sur le GR qui nous ramène en balcon au dessus d’Arcusa avec encore une belle descente engagée, puis retour au village, après la douche un dernier punch avant le pic-nic sur la terrasse. Il faut songer à regagner Toulouse, hélas nous serions bien resté un troisième jour pour faire un canyon aquatique.

Un super secteur pour le VTT sportif à engagé, aucune crevaison ni mauvaise chute, encore merci pour l’accueil de Pierre qui connaît parfaitement la région. Il a une cinquantaine de traces à disposition, ne pas hésiter à loger à l’auberge d’Arcusa. (http://www.alberguedearcusa.com/)

La galerie photo complète La vidéo en ligne

 


Pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Bravo à tous superbe week end et merci pour toutes ces Photos.Cyril

  2. Ouais d’accord, ça avait l’air sympa et les photos sont superbes mais si loin pour aussi peu de bornes ….
    ou alors vous vous êtes trainés dans les cailloux.
    ah j’oubliais, ça compte double il parait … 😉
    bon j’arrête !!! : BRAVO les gars , belle escapade hors de nos frontières !

    et toi Cyril, ton « week end planif » , ca a donné quoi ?

  3. On a oublié dans le CR, Chris a soit disant vu un sanglier qui traversait devant sa roue dimanche matin dans la descente vers Casteron, sans doute une hallucination c’est normal lui il ne roule qu’avec de l’eau dans la poche à eau !
    Sinon si certains veulent des infos sur notre expérience ne pas hésiter à écrire a Gilou qui transmettra, mais dépêchez vous certains week-end de mai sont déjà complet chez Pierre.
    Prochaine grosse sortie au vert luisant le 5 novembre, pensez à préparer vos VTT et à charger vos accus, le chalenge est déjà lancé entre les trois équipes engagées pour VTTEscapade. Pour ceux qui partent en cette fin de semaine bonne vacances, et Gilou n’oublies pas de donner le bonjour au Team ECL à Madinina pour moi ça sera sans VTT mais avec du chameau (ça change et ça va reposer mes cuisses …)

  4. Ouaip!quel régal de vous lire ! On peut déjà poser une option pour Mai ?. Merci à vous de nous faire envie ! 32km 1200 D+ pas mal !

  5. Si si je vous assure que j’ai bien vu un sanglier ! Même qu’il a frotté son groin contre le flanc droit de mon pneu avant !

    Bon sinon super séjour dans les pierres, un peu tendu dans les descentes en ce qui me concerne mais c’est l’école du vtt il paraît.

    Gilou tu as loupé quelque chose ! J’espère que les annivs valaient le coup.

    En attendant vivement le prochain périple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.