Périple VTT de Toulouse à Gruissan

canal 2

Prologue
IMG_7097L’idée de rejoindre la mer en VTT depuis Toulouse est née lors des préparatifs pour la venue de nos amis martiniquais, captivés de longues virées roulantes et endurantes. Cette visite étant reportée ultérieurement, nous avons décidé au début du printemps de transformer ce projet en aventure consistant depuis Toulouse de rejoindre Gruissan via le canal du midi en marquant une halte à Carcassonne. Le rendez-vous est donc fixé ce jeudi 10 juin 2010 pour 4 téméraires motivés (Bruno, le trappeur camping-cariste en sacoches, Christian, le vieux briscard, fin connaisseur des longs périples sur le Canal, Mathieu, l’auvergnat au sac à dos à faire pâlir un routard et enfin votre serviteur, accompagné de la fameuse remorque VTT prêtée bien amicalement par Fred  (voir plus loin).

7H15, départ de la «DreamTeam » depuis Plaisance du Touch ou Mathieu d’abord puis Bruno retardé par un vent contraire me rejoignent pour le départ officiel. Mes deux compères sont déjà chauds avec respectivement 5 et 15 km déjà au compteur !. Après la photo de circonstance, direction les pistes cyclables, puis les axes plus roulants pour rejoindre le canal du midi au niveau du pont des demoiselles. Enfin, plus de voiture, rive droite du canal, longue enfilade de platanes, le fond d’écran de notre périple est installé, place au pédalage… Sous l’impulsion de Bruno, nous prenons rapidement un rythme énergique pour retrouver nos autres compères …qui attendent impatiemment à l’écluse de Castanet. Avec 7 petites minutes de retard sur l’horaire prévu, nous y retrouvons Christian ainsi que Jérôme décidé de nous accompagner jusqu’à  la pause repas de notre première étape. Mathieu, explosé par son sac à dos, redispache son chargement dans les sacoches de Christian et … la remorque qui s’alourdit en un rien de temps… bien joué Mathieu mais …tu ne va pas t’en tirer comme ça !

Pause gastronomique à Castelnaudary
IMG_7112C’est repartit sur le bitume de la voie longeant le canal, le vent d’autan est bien présent, pourvu qu’il se calme … Malgré les bourrasques, nous filons à bonne allure d’écluse en écluse (Montgiscard, Aiguesvives, Sanglier….) jusqu’au niveau du seuil de Naurouze (écluse Océan) après 60 km très roulant. Ca chauffe dans les cuisses et un changement de remorque s’impose. Nous permutons alors l’axe de roue avec le Giant de Mathieu afin que ce dernier puisse mesurer le roulage sur un vtt remorqueur… Alors que les chemins de halages prennent la place du goudron, nous basculons sur la rive gauche sur un sol plus accidenté et jonché de racines. Dans une allure soutenue, nous filons vers Castelnaudary, lieu de notre pause repas tant attendue. Les derniers kilomètres se font désirer et l’apparition du clocher dominant après ce dernier pont apparaît comme une délivrance. Visite rapide du centre ville pour repérer le ravitaillement idéal. Devant l’unanimité d’une gastronomie digne de ce nom, c’est à la  terrasse de la « maison du cassoulet » que nous nous posons, après avoir entassé nos montures sur le trottoir et pris possession d’une large table ombragée. La pitance sera à la hauteur de nos efforts, le menu cassoulet traditionnel s’impose avec breuvages et desserts adaptés… Nous serions bien restés tout l’après midi, à l’ombre des platanes mais nous sommes attendus. Un rapide salut à Jérôme, notre accompagnateur revigoré qui s’en retourne sur son sobre (le vélo …) vers la ville rose, vent dans le dos alors que nous quatre, nous nous préparons à affronter les quelques 50 km qui nous séparent de notre destination finale du jour.

P1040094 IMG_7140 IMG_7142 IMG_7143

L’arrivée dans la Cité
P1040139La digestion ser
a de courte durée, rythmée par une allure relancée sur des chemins devenus plus roulants. Les kilomètres défilent, ponts et écluses s’enchaînent pendant que la fatigue se ressent maintenant sur nos organismes. La remorque change plusieurs fois de propriétaire alors que les signes de la ville médiévale se font attendre. Enfin, voila, les premières batisses, le canal laisse la place aux ruelles étroites et brusquement la cité, superbe, dominante, est là face à nous (séquence photos oblige). Encore un dernier pont, nous voila à l’Abbaye juste au pied des remparts. Il est 18h00, nous lâchons enfin nos montures, prenons possession des chambres après plus de 7 h30 de pédalage et 120km au compteur. Vivement la douche salutaire, la mousse fraiche et le repos mérité sans oublier une petite visite de la cité en soirée !


D’écluse en écluse jusqu’à Ventenac en Minervois
P1040156Le ciel est étonnamment bleu et le vent est tombé ce matin pour cette seconde étape menant de Carcassonne à Gruissan. Après le traditionnel petit déjeuner à l’Abbaye, préparation  des destriers avec bardats et remplissage des bidons et camelbags. Nous quittons de nouveau la civilisation urbaine pour rejoindre la tranquillité du canal qui contourne la ville. Les organismes se chauffent progressivement avant que nous retrouvions notre tempo cadencé d’écluse en  écluse. Petite pause à Trèbes  ou il y a foule au passage des bateaux puis c’est Marseillette ou nous profitons d’un stop pour changer de Vtt remorqueur .. Si le parcours est toujours aussi roulant, quelques perturbations viennent animer cette seconde journée : la crevaison du vélo de Christian, les appels téléphoniques «urgents », les râles cinglants de Mathieu qui peste sur sa pauvre selle … bref, l’ambiance est au beau fixe devant cette étendue d’eau qui n’en fini pas, tournicotant parfois brusquement au gré du relief en pays minervois. Le retard pris sur notre feuille de route nous oblige à poser nos montures à Ventenac en Minervois. Il est 13h30, il nous faut trouver de quoi se restaurer. Le premier restaurant ayant éteint son four …, nous tentons notre chance à « la Grillade du Château » qui lui nous accueille sympathiquement. Nous nous attablons donc en terrasse pour absorber quelques breuvages de houblons et faire le plein de pates, il était temps .

Du Canal de la Robine à Gruissan
IMG_7231Après ce repas réparateur, nous reprenons la direction du canal pour les 45 km qui nous séparent de l‘arrivée. La traversée du Somail est toujours aussi typhique avant d’atteindre la jonction avec le canal du même nom et quitter définitivement le canal du midi que nous avons suivi plus de 180 km… Bye bye, cette dernière partie en direction de Agde sera pour une prochaine ! Sans perdre de temps, sous un ciel devenu brusquement menaçant, direction Salleles d’Aude et ses superbes contre-allées de pin parasols centenaires ! Nous rejoignons rapidement l’embouchure, convergence de l’Aude, du canal de la Jonction et du canal de la Robine. Un peu de jardinage sur le sentier pour nous entraîne sur …. la voie ferrée, moment insolite de notre périple, pas vraiment prévu ! Nous retrouvons la bonne trace en bas du talus en direction de Cuxac d’Aude. Le sentier devient joueur, traverse une vigne, se perd parfois dans l’herbe haute  avant de rattraper le village et le pont qui enjambe le fleuve. Les premières gouttes de  pluie s’invitent pendant les quelques 500m (trop long) de nationale qui nous séparent du canal de la Robine au seuil de Narbonne. Similaire au canal du Midi et tout aussi roulant, nous reprenons notre allure de croisière avant de stopper à l’abris sous un pont d’autoroute et déstocker nos protections de pluie malgré l’optimisme de Christian qui lui ne s’équipe pas… Un dernier changement de Vtt remorqueur pour assurer le finish et nous voila repartis sous la pluie qui étrangement semble déjà se calmer… Christian avait raison… Poussé par un vent marin, les nuages sont balayés, la pluie s’arrête et déjà le soleil revient comme par magie (sacré Christian !). Nous abordons l’entrée dans Narbonne toujours sur le canal qui traverse la ville du nord au sud. Les berges ne sont pas toujours bien aménagées pour le roulage et après quelques hésitations et escaliers, nous progressons vers la place centrale face aux vestiges de la Via Domitia où parait-il Astérix aurait usé ses semelles, n’est ce pas Bruno ? (de vrais touristes). Dernière pause photo, nous rattrapons de nouveau la Robine en direction du sud pour le dernier tronçon de notre périple. Nous retrouvons les berges aménagées et le vent marin de face qui nous rappelle la direction du littoral..

IMG_7234 P1030120 P1040184 P1030128

Epilogue
P1040206Ca sent l’écurie qui n’est plus qu’a 10 km, les jambes sont lourdes, la remorque je n’en parle pas et encore ces longues lignes droites entre canaux marécageux avant de voir pointer au fond, la tour Barberousse, signe d’une arrivée imminente.. C’est enfin le contournement du lac de Gruissan, les derniers kilomètres de pistes cyclables avant de retrouver le camping LVL aux Ayguades, camping-car, compagnes,… terme de notre aventure. Christian repartira encore le lendemain, en solo, jusqu’à Saint Cyprien pour une ultime étape de 100 km, respect !

Au total, 225 km bouclés, plus de 13 heures de pédalage, deux journées éprouvantes, intenses, si belles, pour une aventure sportive et humaine à classer dans l’inoubliable . Merci à mes trois compères de voyage, à la participation trop courte de Jérôme et à nos épouses qui nous ont permis de ne pas revenir en VTT sur le trajet retour…..

Traces GPS / GPX :  Plaisance Carcassonne (1er Jour) Carcassonne Gruissan (jour2)

L’album photos

Le film Vidéo

Pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. Superbe aventure, pour ma part j’aurais bien continué 1 ou deux jour de plus pour prolonger le plaisir de rouler, même si les jambes commençaient à souffrir en fin de journée.Merci à vous quatre pour la bonne humeur qui a régné durant ce périple, et grand merci à Christian super guide du canal qui en était à sa douzième édition !!
    On recommence quand ???

  2. avatar
    Christian dit "le prez"

    Bravo !
    J’aurais pu vous voir, j’étais dans le train jeudi, vers Montpellier, avec ma bécane à bord, je devais rejoindre mon village des Cévennes, 50 kms au nord de MPL que j’ai effectué en vélo, évidemment.
    Mais rien à voir avec votre exploit.
    Personnellement, je redouterais la monotonie, il semble qu’il n’y ait pas ce problème, si j’en juge par vos commentaires.
    Je suis intéressé par les coordonnées de l’hébergement à Carcassonne pour une étape future.
    A bientôt sur nos chemins.
    Amitiés sportives.
    Christian, un autre, dit « le prez ».

  3. hello christian,
    Oui, aventure superbe à tous les niveaux , vtt, ambiance, copains bref un grand moment comme on adore
    l’adresse à carca est l’abbaye de carcassonne, idealement située, prestations simple et peu chère, une superbe plan pour des projest à venir !
    http://www.abbaye-carcassonne.com/index.php
    Gilles

  4. Superbe périple et une belle ambiance ! Une belle camaraderie aussi !
    Merci encore Gilou ! 2eme édition en 2011 ? à bientot .Thiery

  5. Beau parcours, en deux jours!
    Pour nous, mon épouse et moi, c’était plus cool. Aussonne/Béziers en 6 étapes touristiques…et avec la tramontane qui nous a poussé jusqu’à Mirepeisset :).

    Par contre pour rejoindre le canal de la Robine depuis le canal de jonction, en contournant l’écluse de Gailhousty, on peut emprunter un petit sentier (une cinquantaine de mètres tout au plus)qui permet de rattraper la voie ferrée, pour franchir le pont de chemin de fer métallique qui enjambe l’Aude et rejoindre le canal de la Robine dans la foulée à l’écluse de Moussoulens. (http://wikimapia.org/10466803/fr/Ecluse-de-Gailhousty)
    Aprés avoir passé le pont, descendre par la droite en empruntant la rampe bétonnée, puis passer sous le pont pour rejoindre l’écluse de Moussoulens.
    On recommence quand ??? a dit Bruno, j’ai eu droit à la même question de la part de mon épouse. 🙂

  6. Merci pour ce retour d’expérience Tgv Bob,
    Oui, j’ai vu le raccourci via la voie ferrée… Merci la prochaine fois, effectivement, on saute le pont (peut etre en juin 2011…) 😉
    As tu des photos ou un site qui retrace aussi vos aventures passées ?
    A++ Gilles

  7. Pas de blog, mais des diaporamas sur le canal du midi sur Utagawavtt.com.
    Un diaporama par étape ici:
    http://www.utagawavtt.com/forum_v3/viewtopic.php?f=145&t=2312&start=1591
    @+ Robert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.